Laine normande : le Mouton Cotentin

Juillet 2019 : le Championnat Mondial de la Tonte de Moutons a lieu pour la première fois en France. Nous y représentons les 3 races locales par le prisme de leur laine. Les voici.

Brebis cotentine

Son berceau est le Coutançais, l’historique évêché de Coutances. Au fil du temps, le mot s’est transformé en Coustançais, Costentin et désormais Cotentin. Le Cotentin désigne aujourd’hui la péninsule du Nord du département de la Manche, et n’intègre même plus la ville de Coutances ! La race qui en porte le nom est donc assimilée à cette zone géographique à tord, car elle vient du centre Manche.

Issu du bocage, notre mouton a besoin d’arbres et de haies pour protéger sa peau rose, encline aux coups de soleil et insolations. Son histoire est indéfectiblement liée à celle du cheval, car la race a été développée par les acteurs du monde équestre, férus de concours et de physique spectaculaire. D’où un format mastoc et appétissant.

C’est cette connivence avec le cheval que nous avons choisi de raconter pour mettre en valeur sa toison, immaculée, vaporeuse et bien gonflante, idéale en rembourrage.

Dans une sellette par exemple !

La « sellette » est un des éléments qui compose le harnachement du cheval de travail. Contrairement à une selle, on ne s’assoit pas dessus, mais elle sert à fixer les brancards de l’attelage

Delphine, qui nous l’a offert, l’utilisait jusqu’à récemment à Coutances pour curer le fumier des box… Un accessoire dans son jus, avec une vraie cohérence territoriale !

Nous l’avons amenée à Kat, une des dernières sellière-bourellière traditionnelle, également installée dans le Coutançais.

Outre son inventivité pour les projets personnalisés et sa sensibilité équine, la spécificité de Kat est de pousser le plus loin possible le défi de la réutilisation de matériaux. Elle a décidé de restaurer la sellette uniquement avec de la récup’.

Le cuir bleu provient d’un canapé sauvé de la déchetterie et la housse intérieure (toile bleue claire) de coussins de mobil home. Quant au détail qui tue (la fenêtre permettant de voir la laine de rembourrage), il vient du pare-brise d’une voiture anglaise décapotable !

Nous n’attellerons jamais de chevaux à Coutances avec notre jolie sellette, mais elle a été le prétexte à d’amusants liens sur le territoire.

En savoir plus sur Kat Sellerie

Informations sur le Mouton Cotentin et les deux autres races de la Manche

Découvrir notre verdoyant centre Manche

Share Button