Une équipe entreprenante

Notre équipe est polyvalente pour mener à bien les vastes tâches qu’incombe la volonté de faire vivre une filière laine locale.

Stéphanie est bergère dans le centre Manche. Son combat de réhabiliter le mouton avranchin dans son milieu d’origine a fait naître le projet laine. Les brebis de Stéphanie pâturent en toute liberté les herbus salés du havre de Saint-Germain-sur-Ay 9 mois de l’année. Elles participent à l’aventure Laines à l’Ouest depuis ses débuts et produisent le premier et unique fil de laine des prés-salés, « fleur de sel ».

Amoureuse de son bout de pays, de sa diversité et des richesses qu’il nous offre, Marion aime commencer sa journée en mettant les mains dans le suint !



Référente technique de la première heure, Alexandra est une tricoteuse passionnée à la recherche de matière noble. Comme elle, Marie, tricoteuse confirmée aime mettre la main à la pâte et apprendre au contact du vrai.
Ludo est notre couteau-suisse. Toujours partant pour bricoler des outils improbables pour nous faciliter le travail manuel.


Et nous avons la chance d’accueillir des membres satellites aussi joyeux que motivés, prêts à mettre les mains dedans pour un jour ou une saison à nos côtés !


Peu nombreux sur notre territoire, les tondeurs sont les travailleurs de l’ombre, ceux sans qui toute cette aventure ne serait pas possible. C’est grâce à leur savoir-faire que la laine tondue des brebis est valorisable en fil. Ils connaissent l’animal et la fibre, et sont souvent de bons conseils. Les voir travailler est toujours une leçon d’habileté et de ténacité.


Professionnels ou amateurs, une quinzaine d’éleveurs de races locales ont fait le choix de valoriser la laine de leur troupeau à nos côtés. De l’île de Tatihou au pays d’Auge en passant par la Mayenne, nous sommes enchantées de parcourir le territoire quand vient la saison de la tonte pour récolter les toisons des brebis normandes, et rencontrer ces éleveurs aux profils typiques ou atypiques !